Bedtime for Rio

by TÅNK

/
1.
2.
13:25
3.
4.
16:49
5.
09:22

about

"Deuxième album - le premier était sorti sur Earworm - pour cette formation instrumentale française originaire de Brest. « Bedtime for Rio » est le genre d’album qui nécessite de multiples écoutes pour s’apprécier car au confluent de multiples musiques : à la fois de l’electronica, du post-rock (Ganger), du kraut-rock (les ancêtres Can), du space rock (Spacemen 3), de certains albums instrumentaux de Brian Eno ou David Sylvian et d’autres sources diverses, minimalisme, jazz …
Tank semble être né de cet immense melting pot pour réussir à se donner une identité propre, une série de lignes de conduite qu’on retrouve d’un morceau à l’autre, une esthétique froide, planante, sophistiquée et maîtresse d’elle-même.
Un rythme obsédant traverse de part en part la première plage comme un parti pris à partir duquel le morceau s’est élaboré. « Rose de Basalte » mêle donc de manière surprenante l’univers IDM actuel à celui des musiques nouvelles (Brian Eno, toutes les productions du label Made To Measure ... ) circonscrit fin des eighties, début nineties. C’est un morceau un peu désarçonnant qui demande de nombreuses écoutes afin d’arriver à accepter son univers qui semble terne à première écoute. Il révèle une densité par la suite, celle d’espaces extérieurs vides que l’on traverse seul le dimanche matin alors qu’on les connaît surpeuplés en semaine.
Tank sait également saisir les rennes (?) des chevauchées krautrock, croisant espaces étoilés dans un psychédélisme latent tout droit hérité de Can, pour une transe basée sur la répétition obsessionnelle de divers rythmes et agrémentée de quelques sons permis par le matériel IDM d’aujourd’hui (« Gullfos » et « Troll »).
Mais quand les rythmes se mélangent sur des orbites différentes, elliptiques, et que des accélérations dynamiques se présentent comme des sauts en trampoline, alors Tank emporte l’enthousiasme. « Nord Nord-Ouest » est à ce titre de loin le meilleur morceau du disque, croisant au sommet du rollercoaster trompettes et samples avant de s’élancer dans la descente tourbillonnante.
Durant la première minute d’« Ishellir », on s’attend presque à entendre David Sylvian chanter, mais un rythme cheap, presque eighties vient prendre le relais sur un morceau qui s’inscrit en traversée instrumentale planante très musique nouvelle des late eighties, très proche des deux album cosignés par Holger Czukai et David Sylvian justement (« Plight & Premonition » et « Flux & Mutability »), les rythmes en loop en plus.
« Bedtime for Rio » est en conclusion un album plutôt tourné vers un passé remis au goût du jour, celui des grands voyages en solitaire (voiture, train), celui d’un groupe qui doit être apprécié dans toute sa vélocité krautrockienne en live."
didier goudeseune

credits

released July 1, 2000

This album was released by Noise Museum (cd) and earworm (12''. worm 56)

Recorded & mixed in Brest by Tank, Anne, Alexis, Samuel & Patrice between 02/1999 and 10/2000.
music by Christophe Mevel
"Ishellir" composed by Hervé Le Roy, Pierre Noblet, Cyrille Rozec, Yann Jezequel, Yannick Martin & Christophe Mevel

tags

license

all rights reserved

about

diesel combustible recordings & collective Brest, France

Die sel & Sel collective works.
1997 to present.
Welcome on board

contact / help

Contact diesel combustible recordings & collective

Streaming and
Download help